nouveautes

Un HP 9000 FS améliore la productivité dans une carrière des Pouilles

Dans les Pouilles, un HP 9000 démontre que, dans certains cas, le brise-roche est plus compétitif que l’explosif.

19 février 2020

Depuis des années, dans le monde entier, nombreux sont les carriers qui se sont tournés vers les brise-roches Indeco. Leur motivation principale : changer radicalement leurs méthodes d’abattage, et passer de l’explosif à des procédés mécaniques. Sauf pour ce qui est des carrières très étendues et situées dans des zones difficiles d’accès, on peut dire que ce choix se généralise dans de nombreux pays.
Cette tendance lourde témoigne d’un constat : le recours à l’explosif est compliqué. Plusieurs explications à cela, notamment des difficultés bureaucratiques qui rendent difficile l’obtention des autorisations de tirs de mine, eu égard notamment à des questions de sécurité. L’empreinte écologique est aussi un critère déterminant dans la prise de décision pour de nombreux carriers qui souhaitent travailler différemment. Force est de reconnaître également que bruits et vibrations rendent difficile la cohabitation entre les activités d’extraction et les activités urbaines identifiées dans la toute proximité de la carrière. Plusieurs motivations de nature technique et économique plaident en outre en faveur du brise-roche. En effet, si l’abattage à l’explosif permet des rendements sur site nettement supérieurs et reste de toute façon un incontournable dans des carrières où il est convenu de produire des volumes quotidiens très importants, force est de reconnaître que la méthode en question nécessite toute une série d’étapes qui, de fait, augmentent les délais et les coûts. On retiendra notamment la nécessité de recourir à des perforatrices (des équipements très coûteux d’ordinaire), et de procéder de toute manière à une réduction volumétrique des blocs trop importants à l’aide du brise-roche, et ce avant que les matériaux ne soient convoyés au concasseur. A condition d’être suffisamment productifs, fiables et capables de soutenir des rythmes de travail constants typiques de ceux d’une carrière, les brise-roches sont un bon moyen d’abattage. Messapica Inerti, la société qui exploite la carrière de calcaire de Ceglie Messapica pour produire des granulats de qualité qui entrent dans la composition de bétons et autres goudrons (tant pour elle-même que pour des tiers) est une des nombreuses entreprises qui sont passées au brise-roche, après avoir reconnu les avantages de ce procédé. Dès la fin des années 90, Messapica Inerti a en effet décidé d’abandonner progressivement l’explosif au profit de l’abattage au brise-roche. Ceci afin de vérifier dans la durée lequel des deux procédés garantissait le meilleur niveau en termes de productivité, de fiabilité et de rentabilité. Après une série de tests comparatifs, le choix se portait sur un HP 7000 Indeco qui, au fil du temps, faisait ses preuves et assurait une productivité conforme aux exigences de l’exploitant. Compte tenu des performances de l’outil dès le début des années 2000, la société fit rapidement l’acquisition d’un deuxième exemplaire.

L’HP 9000 accroît la production

Le gisement de calcaire de Ceglie Messapica est plutôt compact (ce qui signifie que son niveau de fracturation est assez bas), avec des valeurs de compression uniaxiale comprises entre 30 et 50 MPa, selon la zone d’exploitation. Angelo Elia, responsable des achats chez Messapica Inerti, nous parle de son choix d’investir dans un HP 9000 en vue d’accroître la production : « Lorsqu’il s’est agi pour nous d’envisager l’augmentation de la production, nous avons tout de suite décidé de passer au HP 9000 FS, en couple avec une pelle Case CX 490D. Ce choix résultait d’une hypothèse, qui s’est vérifiée par la suite sur chantier, à savoir que l’HP 9000 pouvait accroître notre production de 30%. Le nouveau brise-roche viendra en renfort des deux HP 7000 que nous possédons déjà, et qui de toute façon continueront à jouer un rôle déterminant dans la poursuite de nos objectifs de production journalière. J’utilise des brise-roches Indeco depuis une vingtaine d’années, aussi ai-je, me semble-t-il, le recul suffisant pour dire qu’en termes de résultats, l’HP 9000 FS coche toutes les cases, avec de surcroît l’effet cumulé de la plus récente technologie ».
Une opinion partagée par de nombreux utilisateurs du monde entier qui reconnaissent que les brise-roches Indeco disposent d’un excellent rapport entre énergie absorbée et énergie restituée, avec pour conséquence le meilleur rendement qui soit. A noter que tous les brise-roches de la gamme sont dotés du système ABF (Anti Blank Firing), une technologie brevetée Indeco qui améliore considérablement l’efficacité et la longévité de ses appareils. Outre que le système hydraulique ait encore gagné en efficacité, la série HP dispose également du label FS (Fuel Saving), un sigle qui atteste que le brise-roche nécessite une puissance hydraulique inférieure à la normale pour travailler, avec pour effet une réduction du nombre de tours moteur de la pelle hydraulique et, partant, une économie substantielle de carburant qui peut aller jusqu’à -20%. Les brise-roches Indeco requièrent une moindre quantité d’huile par minute et une pression opérationnelle inférieure à la normale tout en garantissant d’excellentes performances et une productivité excellente. Un avantage compétitif considérable si on les compare à certains brise-roches de la concurrence, à parité de poids et de performances. Le delta est encore plus évident si on compare le brise-roche Indeco à des produits de classe équivalente, à poussée de gaz ou de gasoil.

 

Sélectionnez un mode de recherche